1

Il était 10h tout rond lorsque Trisha quitta la maison pour aller démarcher des employeurs potentiels en centre-ville. Elle avait fait imprimer une trentaine de tracts qu'elle comptait bien distribuer à toutes les femmes qu'elle croiserait sur sa route, leur proposant ses services en tant que nounou. 

3

L'une de ces femmes s'arrêta pour converser et semblait plutôt intéressé par les tarifs de la jeune fille. 

Femme: Et vous avez déjà une expérience en tant que nounou? Je veux dire...vous saurez gérer les doses de lait, les couches, les bobos? 

4

Trisha, sans se démonter: Vous savez, j'ai quatre plus jeunes frères dont le plus petit vient d'avoir trois ans...c'est moi qui m'en occupais quand notre mère allait travailler. Faites-moi confiance, je m'en sortirai très bien. Et puis...je suis beaucoup moins chères que les autres nounous du voisinage!

2

L'argument fit mouche auprès de la femme qui d'ailleurs, se présenta comme Mme Robiquet. Les deux femmes se serrèrent la main et rendez-vous fut pris pour la semaine d'après.
Mme Robiquet: C'est mon mari qui viendra vous déposer Espéranza.
Trisha: Pas de problème.

5

 Pendant ce temps, Chester traînait au parc où il allait à la rencontre des gens pour faire la promotion de son premier album. Il aborda un homme et tenta de lui vendre son disque.

Chester: Et la dernière chanson, c'est une balade romantique. Tout à fait du style à faire écouter à votre dame pendant un bon dîner. Et c'est moi qui l'ai écrite.

6

 L'homme s'étant laissé convaincre, Chester fut plus riche de 15$. 

Chester: (Je suis pas si dégueu que ça comme vendeur...)
L'automne s'était paresseusement installé et aujourd'hui était indiqué comme étant le dernier jour de fortes chaleurs de l'année. Il convia donc Trisha à le rejoindre pour en profiter.

10

Les deux amoureux dépensèrent un peu d'argent pour s'offrir un premier cours débutant de planche à voile. Chest n'était pas très à l'aise et s'accrochait fermement aux barres qui cerclaient la voile, priant pour que le tour se finisse vite.

11

Trisha, elle, s'en donnait à coeur joie. Elle aimait les sports extrême et bien qu'elle soit totalement débutante, le moniteur fit l'éloge de ses postures et de son assurance sur la planche. 

7

Une fois séchés et rhabillés, les deux amoureux allèrent passer du temps au grand parc où se déroulait le festival d'automne. Ils participèrent ainsi à un concours de manger de tarte. Le but était, sans se servir de ses mains, de dévorer sa tarte à tout vitesse en y plongeant la tête la première.

Chester, manquant de s'étrangler: Eurf...

8

Trisha, levant l'index: Wooo! J'ai gagné!

En effet, elle avait vidé toute la barquette qui contenait la tarte. Preuve en était sur son beau minois, tout tâché de rouge.

9

 Malheureusement, la jeune fille n'eut pas le temps de savourer cette victoire amplement méritée. Elle fut prise d'une nausée aussi violente que soudaine et fonça dans les toilettes publiques pour y vomir. L'acidité de la tarte ne lui réusissait visiblement pas, surtout en de telles quantités.

Screenshot-19

 Toujours un peu patraque, Trisha, une fois rentrée, passa le reste de la soirée dans la chambre. Elle dévorait un livre d'aventure tout en se reposant sous les conseils inquiets mais néanmoins avisés de Chester. 

Screenshot-20

 Comme prévu, la chambre avait été la première pièce à être entièrement refaite. Nouvelle moquette et nouveau papier-peint donnaient à l'endroit une atmosphère sereine. Tout un ensemble de meuble avait été acheté et quelques photos d'eux trônaient aux murs.

Screenshot-21

 Après une bonne douche, Chest vint la rejoindre.

Chester: T'es sûre que ça va mieux?

Trisha, se voulant rassurante: Mais oui. Je n'ai plus envie de vomir. Je crois que mon estomac n'a pas assumé la tarte aux myrtilles...

Chester, à son oreille: Et te sens-tu prête à assumer ce qui va suivre?

Screenshot-24

L'amour qu'ils se portaient se concrétisa une fois de plus cette nuit-là. Ils s'étreignirent tendrement en étant chacun à l'écoute des désirs de l'autre. Leurs soupirs se répondaient dans un écho délicieux et ils firent tout deux le voeu que le temps s'arrête.

Screenshot-23

Toutefois, Trisha demeurait soucieuse. Voilà plusieurs jours qu'elle se sentait mal et bien que son instinct féminin aiguille ses soupçons vers un seul et unique état de fait, la jeune femme se refusait à l'admettre. C'était bien trop tôt. 

separateur

Alors, heu...la technique de vente de Chester est plutôt...comment dire? Mortelle! 

Screenshot-11

Le pauvre missié est décédé juste après la transaction. J'espère au moins que ce n'est pas le CD qui est maudit sinon notre Chest national ne tardera pas à passer l'arme à gauche aussi !