Screenshot-94

La journée s'annonçait maussade. Une variation de gris striait le ciel et d'épais nuages s'étaient installés au-dessus de la ville. Le lieu où Chester et Trisha devaient se rendre était situé en périphérie du centre-ville, de l'autre côté du grand pont. C'était un endroit plutôt calme et excentré que la jeune fille apprécierait sans doute pour sa proximité avec la mer.  

Screenshot-95

Trisha: C'est pas un genre de participation surprise à une émission de télé, j'espère? 

Chester: Mais nooon... 

Elle l'avait ainsi questionné une bonne partie de la nuit, prouvant une fois encore sa curiosité dévorante, mais il n'avait rien lâché.  

Screenshot-96

Le taxi s'arrêta enfin devant une  maison, face à la plage. Il s'agissait de la troisième habitation d'un petit lotissement et le tout avait clairement besoin d'être rafraîchi. Laissées à l'abandon depuis le décès du propriétaire, ces maisons avaient pâti du manque d'intérêt des héritiers à leur égard. Cela avait cependant un avantage: un prix nettement en-deçà du marché.  

Screenshot-97

Trisha: Où est-ce qu'on est, Chest? 

La jeune fille l'avait deviné mais une partie d'elle-même se refusait à y croire. Comme si ce genre de bonheur était réservé aux autres. Chester lui prit les mains.

Chester: Chez nous  

Screenshot-98

Chester: Plus jamais tu ne dormiras dehors, Trish. Ni moi. C'est derrière nous tout ça. On s'en est sortis. 

Déclara-t-il sobrement. Son amie ne le quittait pas du regard tandis qu'une bouffée d'euphorie mêlée d'un profond soulagement l'envahissait. Elle ne put résister à l'envie d'entrer, vite, dans ce qui était désormais leur maison. 

Screenshot-102

On entrait directement dans la cuisine partiellement meublée. C'était plutôt étroit et tout en longueur et le carrelage datait d'un autre temps. Une légère odeur de nourriture persistait comme si les murs avaient conservé les émanations culinaires des anciens habitants. Les deux portes à gauche menaient respectivement au salon et à un petit couloir permettant de rejoindre la salle d'eau et la chambre. Celle du fond s'ouvrait sur une petite cour à l'arrière. 

Screenshot-101

 Le salon avait besoin d'un bon rafraîchissement. Mais c'était une grande pièce aux larges fenêtres donnant sur les alentours et surtout, sur le front de mer juste en face. Chester craignait cependant que les lumières du phare voisin soient un problème le soir.  

Screenshot-103

Une porte menait à une autre petite pièce pouvant servir de bureau voire même, de chambre d'enfant. Là aussi, un bon coup de peinture était à prévoir. Il s'agissait là d'un petit volume, environ la moitié du salon. 

Screenshot-104

La chambre principale, enfin, était située à l'arrière de la maison et accessible par le couloir. Son unique fenêtre donnait sur le bois qui bordait le lotissement et la moquette sentait le chat. Nul doute que ce serait l'une des premières pièces à retaper, Chester étant particulièrement allergique aux matous. 

Screenshot-105

Depuis la cuisine, on accédait à la cour arrière. Les balises du terrain ne leur permettant de jouir que d'une minuscule parcelle d'herbe, les deux jeunes gens ignoraient encore ce qu'ils en feraient. 

Screenshot-106

Et enfin, la cour avant. Des débris métalliques y étaient entassés et il faudrait soigner la pelouse mais Trisha était enchantée de ce petit espace de jeu pour enfant. Il y avait là un beau potentiel à explorer. 

Screenshot-100

C'est justement à proximité de cette cour que la jeune fille se jeta dans les bras de Chester.

Trisha: Oh, merci! Merci, merci, merci!  

Ce dernier ne répondit rien, se contentant de savourer le bonheur de sa copine en la serrant contre lui. Il n'avait certes pas ménagé ses efforts mais tout le crédit ne lui revenait pas. Les prises de Trisha avaient permis d'encaisser pas loin de 300$ et avaient ainsi fortement contribué à l'achat de ce petit nid. Le leur. 

separateur

Et voilà! Chest et Trish ne sont plus à la rue. Je suis contente pour eux, ils ont enfin un frigo, un dodo confortable et ce ne sera plus la galère pour les envoyer faire pipi ou se laver!Les promotions de Chester ont pas mal aidé, en plus de la revente des poissons. Il faut dire aussi que comme Trish a rejoint le foyer avec une voiture et un ordinateur portable, ça a pas mal gonflé leur budget! La maison a coûté 15,615$ et des brouettes, si je me souviens bien.

 D'ailleurs, je ne l'ai pas précisé mais je joue avec une espérance de vie assez élevée. Il n'y a que les bébés et les bambins qui ne sont pas au max de jours. C'est pour ça qu'ici on dirait que la maison est arrivée assez vite alors qu'en jeu....fiouuu! Chester en est déjà à une trentaine de jours d'existence. Trisha, moitié moins.